Faire ses semences de pois et de fèves

Nombre de porte-graines minimal : 20

Modes de fécondation et sélection

Les pois et fèves sont autogames c’est à dire que la fécondation s’effectue entre le pollen et l’ovule d’une même fleur. Il y a donc peu de risque de croisement entre deux variétés, mais s’il fait chaud la fleur a tendance à s’ouvrir pour respirer et les abeilles (notamment les abeilles charpentières) peuvent contribuer aux croisements des variétés. Par conséquent, il faut prévoir un espacement géographique de 15 m entre variétés ou bien isoler les plants grâce à un voile insect-proof* installé sur des arceaux (éviter du voile P17 car il est épais et provoque une surchauffe l’été).

Attention, il ne faut pas récolter de pois/fèves pour manger sur les plants destinés à la récolte des semences. En effet, il faut garder toute la vigueur du plant pour les graines.

Récolte des graines 

On attend ensuite que les gousses prennent un aspect brun à noir selon les espèces pour que les graines soient mûres. On récolte l’ensemble des pieds choisis en laissant les racines dans la terre puis on les fait sécher suspendus ou étalés dans un endroit sec et ventilé.
Lorsque toute la plante est sèche, on écosse les gousses ! On peut les étendre sur un sol un peu dur et marcher dessus pour faire sortir les graines.

Pour lire la suite, télécharger la fiche protocole en cliquant sur le bouton de téléchargement.