Faire ses semences de betteraves et poirées (bettes ou blettes)

Nombre de porte-graines minimal : 5 à 20

Modes de fécondation et sélection

Elles font partie des bisannuelles, c’est-à-dire que ce sont des plantes qui constituent leurs réserves durant une saison pour monter à graines l ’année suivante. Il faut donc deux ans pour faire des graines de betteraves/poirées.

Un des problèmes dans notre région froide est l’hivernage à cause du froid ou… des rats taupiers ! En ce qui concerne les betteraves, il faut donc souvent les arracher et les mettre en cave l’hiver ou les mettre dans une crouzade protégé des rongeurs. Le travail de sélection commence souvent là en choisissant des racines présentant les caractéristiques de la variété, sans nécroses noires ou attaques d’insectes. On peut aussi procéder à un test de goût en forant comme pour les fromages. Prévoir au moins 5 à 20 porte-graines.

Pour les bettes, il y a moins de danger, on peut les laisser en pleine terre pour faire des porte-graines l’année suivante sans les rentrer en cave forcément. On peut les pailler pour l’hiver.

Pour les betteraves, il faut procéder comme pour les carottes (voir leur fiche), les repiquer au mois de mars après les fortes gelés, bien arroser aussi mais il faut penser à plus les espacer que les carottes.

Récolte des graines 

Récolter les graines lorsque le plant est bien sec, les graines bien brunes plutôt le matin et faire attention car elles tombent facilement au sol dès leur maturité. Il faut prévoir une grande poubelle (ou un grand drap) mise à côté et couper délicatement le plant au sécateur et ensuite secouer dans la poubelle, éliminer facilement le plus grossier et on tamise.

Variété intéressante : Noire plate d’Egypte

 

Source : Raoul Jacquin, « Produire ses graines bio » Christian Boué, F.Delmond (Germinance)

 

Vidéo extraite de ” semences buissonnières ” de Longo Maï (vidéos libres de droits à condition de ne pas en faire le commerce).