Faire ses graines de carottes (et de panais)

Nombre de porte-graines minimal : 20 à 30

Modes de fécondation et sélection

Ces plantes font partie des bisannuelles, c’est-à-dire qu’elles constituent leurs réserves durant une saison pour monter à graines l’année suivante. Il faut donc deux ans pour faire des graines de carottes. Les deux principaux problèmes dans notre région froide sont l’hivernage et les rats taupiers ! Il faut donc souvent les arracher et les mettre en cave l’hiver ou les mettre dans une crouzade protégée des rongeurs.

Sélection et conservation des portes graines

En fin de saison, comme pour celles de consommation, arracher les carottes, les gratter légèrement et les laisser sécher 2 heures au soleil puis les rentrer. Attention lorsqu’on coupe les fanes, couper 2 cm au-dessus du collet.
On commence à faire un premier tri en se fixant un objectif : les carottes les plus droites, les plus colorées, ou conserver selon les caractéristiques de la variété…

Puis on les place dans un carton en faisant un lit de carottes, une couche de journal, un autre lit de carottes et ainsi de suite. On referme ensuite le carton et on le place à la cave.
On peut aussi les mettre dans du sable ni trop humide ni trop sec. En effet, si c’est trop sec, le sable pompe l’humidité et s’il est trop humide, les carottes risquent de redémarrer, surtout dans une cave chaude. Attention aussi à ne pas se faire
toucher les carottes entre elles : s’il y en a une qui pourrit, elle ne contaminera pas les autres. Au mois de février, si on a des carottes ramollies, on les garde pour la soupe et on laisse les autres pour les porte-graines.

Pour lire la suite, télécharger la fiche protocole en cliquant sur le bouton de téléchargement.